LE BLUES BLOG

LE BLUES BLOG



Pour remettre les choses dans le contexte, ici, il y a 2 parties :
- la partie associative avec la rubrique "les sorties" et la boutique
- et la partie blog.

Côté asso
Dans ce coin là, c'est vous qui travaillez. Et je tiens d'ailleurs à vous remercier car vous êtes de plus en plus nombreux à partager vos avis de sortie en famille. Depuis 3 ans les mamans winneuses sont un vrai répertoire de sorties partout en France et s'ouvre d'ailleurs à l'international. C'est pour nous une vraie victoire. Bravo à vous !

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, je vous explique tout ici

Ce qu'il faut savoir aussi c'est que derrière chacun de vos partages, c'est 4 personnes qui travaillent bénévolement : pour corriger vos avis, les mettre en ligne, informer les lieux, promouvoir votre avis sur les réseaux etc..
C'est du temps que l'on offre pour rendre ce service et aider chaque parent à trouver des activités kidfriendly à faire avec ses enfants.

L'argent reçu via vos adhésions et via la mini-boutique sert :
- à rembourser les frais des matières premières et au coût de fabrication des produits proposés dans la boutique. Frais que nous avons avancés personnellement.
- aux frais d'envoi
- à l'impression des macarons envoyés aux lieux référencés sur les mamans winneuses
- à payer l'hébergement du site
- etc...
Nous ne touchons pas d'argent personnellement. C'est le principe d'une association à but non lucratif.


Côté blog
Ici c'est tout autre chose. C'est un lieu d'expression plus personnel, un lieu de partages, de découvertes.
Et c'est encore du temps. Que dis-je des heures, des jours à tester, écrire, bricoler, filmer, photographier et s'amuser aussi, soyons honnête.

D'un côté j'adore faire ça. Mais vraiment.
La relation que l'on peut avoir avec vous, lecteurs, ainsi qu'avec certaines marques ou partenaires, c'est grisant ! Les sorties à Paris sont très sympas. J'ai fait des choses exceptionnelles que je n'aurais jamais pu faire si je n'étais pas blogueuse.
J'ai toujours eu un côté créatif (j'en ai d'ailleurs fait mon métier) et cet espace est un immense terrain de jeux où je peux faire ce que je veux, quand je veux, sans que personne n'ait son mot à dire, personne pour me couper dans mon élan créatif. Le kiff.

De l'autre côté, je suis fatiguée, dégoûtée, blasée, je ne sais pas. C'est un sentiment particulier assez difficile à décrire quand on n'est pas dans le monde de la blogosphère. Moi j'appelle ça le blues blog.

Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que je ne vis pas de ce blog. J'ai donc un (vrai) travail à côté, une famille, une maison à ranger etc...
Et ce blog me prend beaucoup beaucoup beaucoup de temps et empiète beaucoup sur ma vie personnelle. Alors il est vrai que parfois je me pose la question : Est-ce que tout ça vaut le coup ?

• Certes je reçois des "cadeaux" mais derrière je dois fournir un travail : photos, article, vidéo... Et ces cadeaux, même si cela fait toujours plaisir de recevoir quelque chose, ne paient pas les factures de la cantine de mes enfants par exemple.

• Certes je suis invitée à de nombreux événements toujours top mais ils se déroulent à 99% du temps à Paris. Qui dit Paris, dit transport en train (1h30) ou en voiture (3h) depuis chez moi et des frais. Et même si ces événements sont super, on attend de moi que j'en parle via des photos ou autre et c'est bien normal.
Mais payer le trajet jusqu'à Paris voire même une chambre d'hôtel parfois cela revient à dire : je dépense pour travailler... le comble !

Heureusement de plus en plus d'agences et de marques remboursent les transports. Néanmoins la distance fait que monsieur pose des congés et prend son après-midi pour aller chercher les enfants à l'école par exemple. Alors une fois de temps en temps ça va. Mais je ne peux malheureusement pas me permettre de tout faire (même si souvent j'en ai très envie) sans être rémunérée.

Et oui, je ne suis pas parisienne. Et une autre question me trotte dans la tête. Peut-on réussir dans le monde du blog lorsque l'on n'habite pas la capitale ?

• Bien sûr je n'ai pas ouvert ce blog dans le but de me faire de l'argent. Et je pense qu'au bout de 3 ans je n'ai plus à le prouver. Mais il arrive un moment où tu te poses la question : le blog prend tellement de temps, d'énergie, de travail et aussi un peu de talent (oui j'y tiens) qu'à un moment donné tu te dis que si de temps en temps cela pouvait payer, ça ferait du bien au moral et au porte-monnaie. (Et pour parer à toutes critiques : oui je pense que l'on peut être sincère et rester nous-même, même si l'on est payé pour faire un travail).

• Certes je pourrais gagner ma vie avec ce blog. Mais je suis plus créative que commerciale et tout ce qui ressemble de près ou de loin à une négociation me fait fuir. Je ne sais pas me vendre. Je pars du principe quelque peu orgueilleux que mon travail parle de lui-même. À bon entendeur...

Néanmoins, je ne comprends parfois pas bien pourquoi certaines blogueuses/youtubeuses cartonnent alors qu'il n'y a rien derrière, que ça sonne faux et creux alors que d'autres font un travail considérable et magnifique et mériteraient vraiment d'être plus connues.

Parfois je me dis que je suis différente, ou trop vieille, que je n'aime pas ce que les autres aiment, que je vis sur une autre planète.

Heureusement quelques grandes blogueuses/youtubeuses arrivent à lier forte communauté et travail fabuleux. Ouf ! Tout n'est pas perdu.

• Certes j'ai eu la chance de développer de grandes amitiés grâce à ce blog mais également attisr les jalousies (pourquoi ?). Ce monde peut être aussi doux que terrible. C'est le revers de la médaille.

• Certes les photos/vidéos sont toujours positives et montrent "une vie de rêve" mais ce n'est pas toujours le cas. Comme chacun d'entre nous, j'ai des bons et des mauvais moments.
Mais j'ai fait le choix de ne montrer que les bons car j'estime que l'on est assez envahi d'images négatives autour de nous pour ne pas en rajouter.

• Et pour finir, le côté maman...
Certes je suis maman ! Youhou !
Mais je suis une femme à la base, une fille qui aime les trucs de fille. Et ce côté fille est resté, il n'a pas disparu et encore heureux. Parce que autant j'aime parler de couches, compote, gel lavant pour bébé, faire des activités avec mes enfants en vidéo, autant les activités fille et adulte me plaisent aussi !

Mais quand on s'appelle les mamans winneuses, c’est parfois difficile de sortir de ce statut et c'est bien dommage que les gens (marques ou lecteurs) ne voient, en règle générale, que les followers et non pas le contenu et la personnalité.

Alors voilà.
Quand on est piqué par le virus du blogging, cela n'est pas facile de décrocher. C'est comme une drogue. Un besoin.
Les messages d'amour de quelques lecteurs /lectrices ensoleillent mes journées. Lorsque de grandes figures du web partagent mes créations, je fais la danse de la joie. Lorsqu'un de mes articles ou vidéos fait péter les stats de Google analytique, je déborde de joie.

Arrêter voudrait également dire que j'abandonne 3 années de travail et que je vous déçoive. Ce qui serait pour moi très dur à accepter.
Mais face à la réalité de tous les jours, est-ce que cela est plus fort ?

C'est la question que je me pose régulièrement et puis... une bonne nouvelle arrive et c'est reparti. Jusqu'à la prochaine. C'est le blues blog.

-----
Ecrit par Aurélie
-----




PARTAGER CET ARTICLE SUR ...

Icone-facebook Icone-twitter Icone-pinterest Icone-google





À LIRE AUSSI



LAISSER UN COMMENTAIRE


Recopiez le(s) mot(s) :

\captcha"/






12 COMMENTAIRES



AURELMW
19 Mars 2017 à 10h13

Je ne peux malheureusement pas répondre directement via le blog... J'ai des commentaires qui me disent que " "tu dis que tu blogues par plaisir mais c'est pas vrai car tu veux gagner de l'argent" Je me suis peut-être mal exprimer mais quand on blogue depuis 3 ans sans avoir d'argent on ne peut pas dire que je fais ça pour l'appat du gain, autrement j'aurai arrêter depuis bien longtemps. Après il est vrai que j'arrive à une frontière où aujourd'hui je me pose la question. Maintenant je dénonce surtout le fait de perdre de l'argent pour aller aux différents évents. Et puis bon... les gens qui postulent à the voice chantent par passion et plaisir mais espèrent tout de même une certaine reconnaissance et aspirent à en vivre. Cela n'enlève rien à leur passion de départ.




CÉCÉ FROM AIX
19 Mars 2017 à 00h54

Je ne comprends pas trop ce blues blog. Si on blogue pour le plaisir, on se fiche que le temps passé ne rapporte rien. Pour moi, écrire sur mon blog, prendre des photos... est un de mes loisirs. J'y passe du temps, le soir, après le travail quand tout le monde est couché. Mais peu importe, ça me plaît, même si je ne suis pas invité aux soirées (parisiennes ou autres) :) Et je préfère les échanges aux stats. D'ailleurs, un jour une marque m'a demandé mes stats, j'étais bien embêtée. Lui citer le nom des lecteurs fidèles était beaucoup plus facile. Si par contre, tu veux gagner de l'argent avec ton blog, en retour du temps que tu y passes, c'est tout autre chose. Très bonne soirée




SOPHIE
18 Mars 2017 à 09h18

Je pense que dans un premier temps, il faut arrêter de blâmer Paris d'être la capitale. Il faut aussi arrêter de regarder dans les assiettes des autres. Les autres réussissent parce qu'elles se créent un réseau solide et osent. Tu le dis, tu n'es pas commerciale et ça ne tombera pas du ciel. Tu dis que tu blogues par plaisir mais tu te plains du temps passé dessus et du fait que tu n'y gagnes rien financièrement parlant... C'est que tu ne le fais pas par plaisir sinon tu t'en ficherais. Je vois que les blogueuses mode influentes deviennent maman... Je commence à lire les posts jaloux des blogueuses famille qui bavent sur leurs cadeaux et collaborations mais elles ont construit leurs communautés. Je sais je ne vais pas dans ton sens mais les articles coup de gueule à deux balles, ça va un temps. Créez des choses dans votre coin, n'attendez pas après les marques.




SOPHIE
18 Mars 2017 à 09h18

Je pense que dans un premier temps, il faut arrêter de blâmer Paris d'être la capitale. Il faut aussi arrêter de regarder dans les assiettes des autres. Les autres réussissent parce qu'elles se créent un réseau solide et osent. Tu le dis, tu n'es pas commerciale et ça ne tombera pas du ciel. Tu dis que tu blogues par plaisir mais tu te plains du temps passé dessus et du fait que tu n'y gagnes rien financièrement parlant... C'est que tu ne le fais pas par plaisir sinon tu t'en ficherais. Je vois que les blogueuses mode influentes deviennent maman... Je commence à lire les posts jaloux des blogueuses famille qui bavent sur leurs cadeaux et collaborations mais elles ont construit leurs communautés. Je sais je ne vais pas dans ton sens mais les articles coup de gueule à deux balles, ça va un temps. Créez des choses dans votre coin, n'attendez pas après les marques.




EGALIMERE
17 Mars 2017 à 14h39

\"Je ne comprends parfois pas bien pourquoi certaines blogueuses/youtubeuses cartonnent alors qu\'il n\'y a rien derrière.\" Tu résumes les questions que je me pose. Depuis 3 ans 1/2 que je blogue, je n\'arrive pas à \"décoller\". Une page qui aborde les mêmes sujets que les miens, ouverte en 2006, a déjà atteint les 10 000 likes. Quand je vois ça, je me dis que je ne fais pas bien les choses, qu\'il me manque un côté \"marketing\" ou \"communication\" ou \"relationnel\" qui me permettrait de me faire davantage connaître. Mais pour quoi derrière puisque, comme toi, ce blog n\'est pas mon activité professionnelle. J\'y passe du temps, beaucoup trop parfois pour... rien. . Est-ce qu\'il ne serait pas temps pour toi d\'envisager différemment ton avenir professionnel maintenant que Les Mamans Winneuses sont connues et reconnues ???




TITISSE
17 Mars 2017 à 10h48

je te comprends tellement ! <3 bisous




MICHELINE CARPELS
17 Mars 2017 à 02h08

Bonsoir, je ne vous "connais" que depuis très peu de temps mais j'aime votre travail! Je ne suis pas blogueuse mais je vous comprends très bien car égoïstement je peux transposer votre vie (ces moments de blues) à la mienne. Malheureusement le réponse n'est qu'en vous :-( Ce temps si précieux après lequel nous courons sans cesse... Tous les points que vous évoquez, c'est vrai que tout cela "fatigue" :-( Je vous souhaite d'avoir rapidement de bonnes nouvelles et de pouvoir retrouver un juste équilibre afin de continuer votre passion, il serait dommage de tout fiche à la poubelle, mais sans vous laisser engloutir dans une spirale infernale :-( Faites vos "trucs de fille" ;-) Il n'y a pas que des jeunes mamans qui vous lisent ;-p Bonne nuit, A bientôt ;-)




SOPHIE MUM
16 Mars 2017 à 17h32

En 7 ans je n'ai jamais eu le bleus blog Comment ca se Fait. Je ne me prends pas la tête, je me fou de savoir si qqn est jaloux de moi ou autre, les invitations parisienne je n'y vais quasi jamais trop. Jen Et c'est pas grave. Si je reçois un cadeau c'est que du plUs ca ne rempli pas le frigo mais souvent ma fille est contente Et c'est tjs ca de moins à acheter pour elle. Je prends bcp de recul et c'est pour ça qu'en 7 ans je ne me prends pas la tête




HAPPYANDBABY
16 Mars 2017 à 14h27

Le blues blog...je connais ! Pendant 2 ans je trouvais tout positif, et puis j'ai pris du recul et j'ai commencé à me poser des questions. Je suis beaucoup plus sélective dans mes "partenariats" (parce qu'être payée en pseudo "notoriété", non merci), je ne blogue plus que si j'ai envie (et le temps parce que j'ai une autre priorité désormais ;-) et sans aucune contrainte et ça va beaucoup mieux depuis ! Bisous




LAURENCE MARÉCHAL
16 Mars 2017 à 12h30

Oh ben alors? Tu as un petit coup de mou?! Etre sur Paris n'arrange pas tout mais ça aide... mais comme mon mari est très peu présent, je suis peu dispon pour les events. (et je ne suis pas aussi connue que toi, donc je ne suis pas beaucoup invitée ;)!) Je comprends bien le côté financier, ça doit plomber à la longue. Peut être te mets tu trop de pression en tant que blogueuse? Concentre-toi sur ce qui te plaît vraiment, et laisse de côté ce qui te plaît moins. Allez gros bisous, le soleil va te faire du bien!




JULIE
16 Mars 2017 à 10h25

Bravo ma chérie ♡♡




POYER
16 Mars 2017 à 10h13

Ohhh comme je te comprend !! C'est pour cela que je sais que je ne ferai jamais de mon blog un espace rentable, mais plus un espace de souvenirs pour mes enfants... Bon courage !






Pour être averti(e)
des nouveaux articles publiés :




S'inscrire à la newsletter :




Suivez-nous sur:
reseaux sociaux Page Facebook des Mamans Winneuses Page Twitter des Mamans Winneuses Page Instagram des Mamans Winneuses Page Pinterest des Mamans Winneuses Page Google+ des Mamans Winneuses Page Hellocotton des Mamans Winneuses Page Youtube des Mamans Winneuses



QUI SOMMES-NOUS ? CONTACT


CONDITIONS GÉNÉRALES D'UTILISATION
MENTIONS LÉGALES
PARTENAIRES