EXPATRIÉE EN ANGLETERRE - TROUVER UNE ÉCOLE

EXPATRIÉE EN ANGLETERRE - TROUVER UNE ÉCOLE



Ceci est le récit d’une expérience personnelle et non une généralité.

Lorsque l’on est arrivé en Angleterre, notre objectif premier était de trouver un logement. Et notre priorité était de faire un choix en fonction de l’école. N’ayant qu’une voiture pour deux, j’allais emmener mes enfants à l’école à pied ou en transports en commun. Connaissant le quotidien avec mes enfants : « maman je suis fatigué, maman j’en ai marre de marcher… », connaissant également les transports en commun (retard de bus, bus bondé….), nous avons cherché un logement au plus près de l’école. Nous avons pu visiter 2 écoles publiques* que nous avons bien aimées. Nous avons donc concentré nos recherches de logements dans le coin.

(* Le tarif des écoles privées varie entre 9000 et 14000 livres par an et par enfant. Ce n’est pas possible pour notre bourse.)

Ce ne fut pas simple. Nous avions trouvé dans un premier temps une petite maison parfaite avec un petit jardin, 4 chambres. Mais la location nous a été refusée car le propriétaire ne voulait pas louer à une famille avec des enfants (What’s the fuck ?!!). Nous avons finalement trouvé un joli appartement avec 3 chambres et 2 petits balcons. Cela nous convient très bien même si c’est bien plus petit que notre maison en France et qu’il n’y a pas de jardin. Il est bien agréable et bien situé, c’est le principal. Nous habitons donc à 300m d’une des 2 écoles. Le chemin se fait à pied, sans même traverser de route. Parfait.

Nous avons une adresse, nous pouvons commencer l’inscription à l’école

(chose que nous n’avons pas pu faire avant, l’adresse du domicile conditionnant l’inscription).
Mi-juillet, nous avons rempli un formulaire en ligne à la mairie pour nos 2 enfants, respectivement en Preschool (Charlie rentre normalement en moyenne section de maternelle en France mais en Angleterre les enfants commencent l’école à 4 ans) et en Year 3 pour Eliot, l'équivalent du CE1. Nous avons fait 2 choix d’écoles, les 2 que nous avions visitées, proches de chez nous.





Une semaine avant la rentrée officielle, je m’inquiète un peu. Pas de nouvelles de la mairie concernant les écoles…

La veille de la rentrée, enfin un mail arrive.

La mairie nous propose une autre école à l’autre bout de la ville. 10 minutes de marche pour prendre un bus (10 minutes de bus) et de nouveau 10 minutes de marche. Concernant notre premier choix d’école, Charlie est 12ème sur liste d’attente et Eliot est 5ème. Je trouve fou qu’habitant à 300 m d’une école, ils nous proposent une école bien plus loin ! Bien que l’école souhaitée et l’équipe d’enseignants n’aient pas leur mot à dire sur les inscriptions, je me suis pointée à l’école. La veille de la rentrée donc. J’ai été reçue par la secrétaire. J’ai tenté d’expliquer avec mon anglais moyen notre situation. Et j’ai compris qu’il ne fallait pas que je m’inquiète, que le mois de septembre était compliqué en Angleterre, qu’il fallait que j’appelle la mairie régulièrement. J’ai été aidée également par des ami(e)s (merci à eux) pour avoir des nouvelles de la liste d’attente ; il n’était pas impossible que mes enfants soient finalement pris car beaucoup d’enfants changent d’école pendant l’été.

Nous refusons l’école la plus loin. Nous prenons un risque, le risque que nos enfants n’aient pas du tout d’école et nous attendons que la rentrée scolaire se passe. Nous attendons que l’école souhaitée transmette à la mairie les réels effectifs d’après vacances.

Le jour de la rentrée était horrible pour moi.
J’ai vraiment eu le sentiment que tout le monde était à une fête et que moi je n’étais pas invitée. Mes enfants eux, prolongent leurs vacances et ne se soucient pas vraiment de tout ça.
Les jours passent. Toujours pas de nouvelles de la mairie malgré les relances (je les agace un peu).
Une semaine après la rentrée, un mail arrive. Eliot a une place ! Youhou! Mais Charlie est encore 9ème sur liste d’attente. Lorsqu’on a un frère ou une soeur pris dans une école, le 2ème enfant monte plus rapidement sur la liste d’attente. Mais nous sommes déçus… passer de 12ème à 9ème ça ne fait pas beaucoup.



Plusieurs questions se bousculent
Comment vais-je faire au quotidien ? Emmener Eliot dans une école, Charlie dans une autre ? Faire l’école à la maison ? Trop dommage car le but est que mes enfants apprennent l’anglais. Si Charlie reste à la maison, il n’apprendra pas la langue. Nous ne pouvons pas acheter les uniformes car ils sont différents selon l’école.

Charlie est tellement déçu. Son frère a une place et pas lui.

Pour Eliot, je ne sais toujours pas quel jour il fera sa rentrée. Je n’ai pas de liste scolaire. Je ne sais pas à quelle entrée de l’école je dois le déposer. Je ne sais pas comment l’inscrire à la cantine* ni aux « After school »

*Ici les horaires d’école sont de 8h50 à 15h15. Personne ne rentre chez soi le midi. Tous les enfants mangent à l’école, soit avec un repas de cantine soit avec une lunch box préparée par les parents. Ensuite il y a les After school (comptez 10 livres par jour et par enfant) où ils feront du sport, du théâtre ou de l’art selon leur envie et ce jusqu’à 17 ou 18h au choix.

C’est très stressant.

Je décide de re-toquer à la porte de l’école pour avoir plus d’infos pour la rentrée de mon grand et au moins résoudre l’une des deux situations. Je sonne à l’interphone et (plan vigipirate ou marre d’être ennuyés par les parents ?) je reste à la porte. La secrétaire me parle via l’interphone et me dit d’attendre d’avoir plus de réponses auprès de la mairie. Wait Wait Wait. Je n’ai pas plus d’infos.
2 semaines après la rentrée, nous n’avons toujours pas de nouvelles sur le jour de rentrée d’Eliot. Nous écrivons un e-mail à l’école et quelques heures plus tard, on nous appelle. Nous avons rendez-vous pour inscrire Eliot et remplir le dossier le lendemain.
Nous sommes reçus dans l’open-space de réception de l’école par… ? je ne sais pas qui exactement, une dame, qui nous tend le dossier à remplir. C’est donc assis sur des fauteuils de salle d’attente et sur une mini table basse que nous remplissons le dossier.

Nous essayons de poser le maximum de questions possibles à cette dame :
Pensez-vous que Charlie aura une place avant ses 5 ans en février ?
Réponse : pas la semaine prochaine et certainement pas celle d’après
Pouvons-nous accompagner Eliot pour son premier jour jusqu'à sa classe ?
Réponse : non. Mais vous pouvez lui mettre une barre de chocolat dans son sac pour le rassurer.
Est-ce qu’il faut un cartable en particulier pour votre école ? (aux couleurs de l’école ? par exemple)
Réponse : Regardez ce que portent les autres enfants.

Le dossier déposé, nous attendons donc un coup de téléphone de l’école pour savoir (enfin) quand Eliot fera sa rentrée, sûrement la semaine d’après.
En attendant, nous détaillons mot par mot le site de l’école pour glaner quelques infos supplémentaires et nous rassurer. Donc l’inscription à la cantine se fait en ligne mais l’école doit nous donner un nom d’utilisateur et un mot de passe. Les after school se font via un autre site internet. Ils ne donnent pas d’infos sur le cartable donc nous supposons que le choix est libre. Je note les dates des vacances scolaires. (Sachez également que si nous partons en vacances hors vacances scolaires, et que nos enfants ratent par conséquent l’école, c’est facturé 60 livres par jour et par enfant. On a une amende quoi.)

Le magasin d’uniforme
Nous nous empressons donc de franchir les portes du magasin d’uniformes recommandé sur le site de l’école. Les vendeurs nous disent d’essayer les tailles puis de commander sur internet… ok. Nous prenons donc 5 polos avec le logo de l’école, 5 polos blancs, 5 pantalons noirs, des chaussures noires. Et nous prenons également une tenue pour Charlie qui malgré le fait qu’il n’ait pas (encore) de place, a très envie d’essayer l’uniforme comme son frère.



Le fameux coup de téléphone est enfin arrivé.

Eliot commence lundi, 3 semaines après la rentrée. Mais avec cet appel, j’ai retrouvé le bon sens et l’accueil chaleureux de l’école que j’avais tant aimés lors de notre visite cet été. Nous pourrons accompagner Eliot le matin, rencontrer sa maîtresse qui a une grande expérience des élèves étrangers. Je lui ferai une lunch box pendant 2 jours, le temps que la cantine se mette en place. Et en ce qui concerne Charlie, nous aurons « probablement » des nouvelles la semaine prochaine. MERCI ! Nous sommes soulagés.

La rentrée

Eliot a fait son premier jour. Nous l’avons accompagné jusqu’à sa classe. Nous avons été accueillis par sa jeune maîtresse et un « Bonjour » de la part des élèves (en français !).
Elle avait un livre en français/anglais pour Eliot. Il y a environ 15 langues parlées dans la classe (allemand, chinois, espagnol, finlandais, arabe…) Eliot n’est pas le seul élève à ne pas maîtriser l’anglais. On lui a attribué un élève référent, qui le guidera les premiers temps.

Bien qu’impressionné, il n’y a pas eu de pleurs, il nous a même surpris à se présenter à la maîtresse avec un « Hello, I’m Eliot! » ce qui lui a valu un « good boy! » en réponse de la part de la maîtresse. Il fait partie, comme dans Harry Potter (Gryffondor), de la maison « Sycamore » Toute l’équipe de l’école nous a beaucoup rassurés, cela nous change des aléas du début et nous en sommes bien contents. Ce n’est pas facile tout de même de le laisser, lui qui voyait les mêmes têtes depuis la crèche, il sort d’un coup de sa zone de confort. Mais c’est aussi comme ça qu’on grandit. Je suis revenue le chercher à 15h15 (c’est tôt ! lol). Apparemment ça c’est super bien passé. Il a des copains. Tout va bien.

Et j’ai hâte que Charlie puisse lui aussi avoir une place à l'école et je m'empresserai de vous faire un nouvel article plus joyeux concernant le système scolaire anglais qui je suis certaine va beaucoup me plaire ! (Car la maîtresse qui tend la main en disant "Give me five!" pour que l'élève tape dans la main, je kiffe!)

——-
Ecrit par Aurélie
Suivez-nous sur Instagram >> @lesmamanswinneuses
——-



PARTAGER CET ARTICLE SUR ...

Icone-facebook Icone-twitter Icone-pinterest Icone-google





À LIRE AUSSI



LAISSER UN COMMENTAIRE


Recopiez le(s) mot(s) :

\captcha"/






0 COMMENTAIRE





Pour être averti(e)
des nouveaux articles publiés :




S'inscrire à la newsletter :




Suivez-nous sur:
reseaux sociaux Page Facebook des Mamans Winneuses Page Twitter des Mamans Winneuses Page Instagram des Mamans Winneuses Page Pinterest des Mamans Winneuses Page Google+ des Mamans Winneuses Page Hellocotton des Mamans Winneuses Page Youtube des Mamans Winneuses



QUI SOMMES-NOUS ? CONTACT


CONDITIONS GÉNÉRALES D'UTILISATION
MENTIONS LÉGALES
PARTENAIRES